Attention au crochetage de serrures !

Que dire d’un serrurier spécialiste du crochetage ?

Le crochetage est une technique de déclenchement forcé d’une serrure, sans utiliser la clé appropriée. Il s’agit d’un procédé pouvant être facile ou plus complexe, voire hasardeux, selon le type de serrures en présence. Langage aujourd’hui occulté par le fait qu’il s’agit d’une technique devenue propre aux cambrioleurs, le crochetage est pourtant d’une grande utilité autant pour le propriétaire d’un logement que le serrurier. Pour éviter de vous faire crocheter, utilisez un serrurier sur aix en provence !

Comment qualifier le crochetage ?

Aux termes de la Loi, du Code pénal en l’occurrence, le crochetage entre dans la liste des faits aggravants pour le vol, en utilisant un « instrument frauduleusement employé pour actionner un dispositif de fermeture sans le forcer ni le dégrader ». Son usage est donc légalement répréhensible. Pour autant, l’article 544 du Code Civil énonce un droit absolu « de jouir et de disposer » de ses biens pourvu que cela n’entrave pas les lois et règlements ainsi que la liberté d’autrui…

Bref, si nécessaire, le crochetage doit être réalisé ou autorisé par le propriétaire, ou encore réalisé dans un souci de protéger l’intérêt public… Ensuite, plus professionnellement parlant, le crochetage a été indiqué par les serruriers qualifiés comme une arme de combat permettant de mettre en évidence certaines failles en matière de serrurerie. En effet, selon que le degré de facilité ou de difficulté du crochetage, l’on pourra déclarer qu’un modèle de serrure est invulnérable ou non. Cela permettra, par exemple, aux acteurs de l’industrie de la serrurerie d’agir en conséquence.

Techniques et matériels utilisés en crochetage.

Globalement, il n’existe qu’une seule méthode de crochetage, celle qui consiste à imiter l’action de la clé sur les goupilles. Après, les techniques diffèrent selon les outils employés. Dans la généralité des cas, les serruriers (et les voleurs expérimentés) utilisent deux instruments que sont : le crochet qui servira à aligner les goupilles, et l’entraîneur qui servira à forcer la rotation du rotor. Voici en résumé ce qui se passe à l’intérieur de la serrure au moment du crochetage :

 

Dans le même principe que ces deux objets, d’autres instruments sont d’usage : bumpkeys, plug spinners, picks, etc. Mais bien que les outils de crochetage aient été perfectionnés, souvent au fur et à mesure que les serrures gagnent en complexité, cette technique « frauduleuse » est surtout une affaire de tact et de savoir-faire.

Trouver un serrurier pour crocheter sa serrure.

Méthode de forçage non destructif, le crochetage exige donc avant tout une connaissance approfondie des serrures et de leurs composants. Plus encore, il s’agit de mettre en évidence, par avance, la moindre lacune au niveau du mécanisme de chaque modèle, de chaque marque. Pour avoir ce savoir et en maîtriser les détails, il faut avoir passé un long moment à assimiler aussi bien les techniques que les dispositifs à utiliser. Toute cette technicité amène à faire appel à un artisan serrurier qualifié. En effet, presque tous les professionnels de la serrurerie sont experts en crochetage, du moins en théorie. Dans la pratique, comme dans tous les secteurs d’activité, il y a des bons et des moins bons.